Pierre Bottero, Le Pacte Des Marchombres (Ellana, L'Envol)

Publié le par Grazyel

9782700237719-GJe l’ai terminé il y a plusieurs jours déjà, mais je n’ai jamais trouvé le temps pour en faire une critique, surtout qu’en plus, j’avais trop envie de connaître la suite et de me plonger encore une fois dans l’univers de Pierre Bottero. Comme j’ai bientôt terminé La Prophétie, j’espère que je ne mélangerai pas les deux volumes…

Résumé : « L’ouverture est le chemin qui te conduira à l’harmonie. C’est en s’ouvrant que le marchombre perçoit les forces qui constituent l’univers. C’est en s’ouvrant qu’il les laisse entrer en lui. C’est en s’ouvrant qu’il peut espérer les comprendre. »


~~~


J’ai eu du mal à me lancer dans ce volume, restant un peu distante avec les personnages et l’intrigue en attendant que l’action commence, chose qui arrive tout de même très vite. Jilano m’inspirait beaucoup aussi, je l’ai choisi comme second préféré après Edwin, deux personnages nobles et grands. C’est rare et même si cela ne l’est pas dans la littérature, le rendu est sincère dans ces livres.
Roman jeunesse… On m’a souvent jugé « en mal » là-dessus, comme si la littérature jeunesse était une mauvaise littérature, qu’elle n’avait rien à offrir, juste un conte, une occupation… Avec Pierre Bottero, je trouve que la littérature jeunesse a un impact bien trop sous-estimé. Si Ellana est guidée sur la voie des marchombres, nous aussi, on peut en tirer quelque chose, en apprendre beaucoup. Les discours que tiennent les personnages ont un sens énorme lorsqu’on les insère dans la réalité. Bien sûr, nous ne pouvons pas être marchombres à proprement parlé, mais cet état d’esprit existe bel et bien, j’en suis persuadée. Ces notions de liberté, de respect, de confiance… Elles sont si belles à travers cette trilogie. Ces mots qu’on emploie quotidiennement sans en tirer de leçon ou que l’on jette dans une phrase sans se soucier de ce qu’ils sont réellement, ici, on peut les comprendre à leur juste valeur. Et ils en ont, de la valeur.
Bref, dans ce second volume, j’ai ri, et j’ai surtout pleuré sur quelques événements terribles. Notamment lorsqu’Ellana peut prendre son envol et que Jilano la libère… Ce moment est touchant, poignant, même… (ce n’est pas du spoil, étant donné qu’il est logique que son maître la libère à un moment *se donne bonne conscience*).
On obtient aussi beaucoup de réponses à ce que nous n’avions pas encore compris avec La Quête & Les Mondes d’Ewilan.
Pour ce qui est de l’écriture, elle est toujours aussi magique, simple et puissante. Il y a des tas de métaphores assez insolites, mais elles collent parfaitement à l’univers d’Ellana et d’Ewilan. Un univers rare et surprenant. Entier.

En somme, ce livre est génial, même si, contrairement à la plupart des gens, il ne semble pas être mon favoris de la trilogie. Je crois que la présence d’Edwin dans La Prophétie a fait basculé mon choix en faveur du dernier volume.

 

Voir aussi :

 

La Quête d'Ewilan, D'un monde à l'autre
La Quête d'Ewilan, Les frontières de glace
La Quête d'Ewilan, L'ïle du Destin

Les Mondes d'Ewilan, La forêt des captifs

Le Pacte des Marchombres, Ellana


Commenter cet article

Matilda 04/07/2010 01:19


Hello ^^ J’ai fais un article bilan, un an après la création du challenge Matilda. Si ça t’intéresse voici le lien pour le lire :

http://raison-et-sentiments.cowblog.fr/matilda-s-contest-un-an-plus-tard-3015122.html


Matilda 29/06/2010 11:27


Je suis plus que ravie que tu aimes cette série, cet auteur et ses mots tout simplement :D
Je ne peux qu'être entièrement d'accord sur ce que tu dis sur le pacte des marchombre et j'ai aussi préféré le trois et le un au deux. Le trois m'a n'empêche fait des sueurs froides o_O
Il te reste la trilogie de L'Autre à lire, pis Les âmes croisées, pis tous les romans jeunesses qui sont tous aussi profonds ... pis je roman graphique Isayama ... pis le roman graphique qui arrive
en automne (Le chant du troll) ainsi que le livre co-écrit avec Erik L'homme (A comme association).