Pierre Bottero, Les Mondes d'Ewilan (tome 1)

Publié le par Grazyel

750430029_small.jpgJe n'avais pas osé lire ce premier tome des mondes directement après La Quête d'Ewilan parce qu'il commence vraiment mal et in medias res (si je peux le dire ainsi) par rapport à la nouvelle situation d'Ewilan et Salim. De plus, ça semblait beaucoup plus sombre que le début. Et puis, Edwin n'était pas là tout de suite xD

Résumé (spoil /!\) : Dans le premier tome de cette nouvelle trilogie, Ewilan a gagné en maturité. Après avoir été retenue prisonnière de l'Institution, un bâtiment dans lequel des chercheurs dévoyés testent les facultés extrasensorielles de cobayes humains dans un but de domination totale, et torturée par la Sentinelle félonne Eléa Ril' Morienval, qui en a pris la tête, Ewilan parvient à s'échapper grâce à l'aide de ses amis. Ayant récupéré avec difficulté ses forces physiques et mentales, elle part secourir les enfants demeurés prisonniers et aide à faire la lumière sur les affreux crimes commis par un étrange tueur en série, mi-homme, mi-insecte. (Livr@ddict)

Quand on s'y plonge, on s'y plonge vraiment. J'ai adoré retrouver les héros de La Quête d'Ewilan dans cette nouvelle trilogie, ils sont de plus en plus attachants, et puis, les aventures sont palpitantes. Dans ce volume, j'ai eu plusieurs fois une petite pression dans le ventre qui m'angoissait et me disait que ça serait difficile ou que ça se passait trop "bien" pour que ça dure. Mais j'ai aussi beaucoup ri, savouré quelques scènes avec un immense sourire en étant émue, touchée, amusée par ce qu'il se passait. Honnêtement, je sentais réellement l'histoire se dérouler dans ma tête, c'était comme s'ouvrir à une aventure et la vivre aussi, y participer !
Ce volume ferme certaines voies, comme celle qui montre qu'Ewilan grandit et se construit très tôt pour son âge, mais en ouvre aussi beaucoup d'autres, en même temps, heureusement, il y a deux livres juste derrière, ce serait dommage de ne pas nous montrer un océan de possibilités d'intrigues. Mais le mieux, c'est de savoir qu'on aura une réponse à un moment ou un autre (du moins, je l'espère ! Cependant cet univers est si vaste que j'imagine mal qu'il soit un jour totalement bouclé).
Quoiqu'il en soit, j'étais très très euphorique lorsque j'ai achevé ce volume, j'en ai même rêvé la nuit venue !
La progression des personnages est fulgurante, Salim est courageux, incroyable, et on ressent tellement le lien qui l'unie à Ewilan que ça en devient magique ! Ce roman n'exclut pas l'amour, il en montre juste assez pour que ça compte, mais fait aussi en sorte que cela fasse partie intégrante du récit en lui-même.
Maniel est incroyable aussi, mais je me doutais de ce qui allait se passer vis à vis de lui dans l'intrigue, c'était obligatoire, à l'instant où il apparaît pour sauver Salim. Mais qu'est-ce que ces scènes étaient stressantes tout de même ! Jai bien cru qu'ils ne s'en sortiraient jamais, c'est pourquoi le personnage de Maximilien semble être comme le calme après la tempête.
Sinon, à la moitié du roman, j'étais plongée dans l'histoire sans retour possible et si le train ne m'avait pas coupé dans ma lecture, j'aurai lu les dernières pages d'une traite.
Edwin est toujours aussi génial ! Dans ce premier volumes de Les Mondes d'Ewilan, je l'aime encore plus qu'au départ ! Bref, il est et restera mon personnage favoris.
J'ai hâte d'avancer dans L'Oeil d'Otolep maintenant, je me suis d'ailleurs empressée de le commencer hier même si je vais devoir me stopper pour deux ou trois petits livres "obligatoires".

Voir aussi :

La Quête d'Ewilan, D'un monde à l'autre
La Quête d'Ewilan, Les frontières de glace
La Quête d'Ewilan, L'ïle du Destin

Commenter cet article

Jenta3 17/09/2011 17:03



Départ de ma lecture en escargot mais franchissement de la ligne d'arrivée en Formule 1. J'ai de nouveau adoré être en compagnie d'Ewilan et sa troupe :-)



Matilda 23/02/2010 16:08


Héhéhé je suis ravie que tu ai aimé ^^ Le suite est géniale et je te souhaite de superbes journées/soirées de lecture en Gwendalavir !