Tooko Miyagi, Comme un chat sur un sol (tome 1)

Publié le par Grazyel

comme-un-chat-sur-un-sol-manga-volume-1-simple-42502.jpgCelui-ci, je l’ai acheté à Paris Manga la semaine dernière et je dois dire que lorsque je l’ai vu sur le stand, j’ai immédiatement flashé dessus *_* (d'autant plus qu'il est sorti avec quelques jours d'avance, du coup xD)

Résumé : Atsushi Ikeda est un étudiant gentil qui n'hésite jamais à tendre la main aux "chats errants". Lorsque Riya Narukawa se présente à sa porte un soir, blessé et désemparé, Atsushi décide de s'occuper de lui. Il apprend que Riya est un talentueux violoniste qui n'a pas une vie facile. D'ailleurs, ce dernier développe un trouble de la personnalité dont le double se révèle beaucoup moins fragile et timide...

Ce yaoi est génial ! Je viens tout juste de le terminer (entre deux lectures) et je l’ai vraiment apprécié. Maintenant, pourquoi l’ai-je autant aimé, et bien, je vais tenter de répondre à cela =)
Dans ce manga, on suit donc l’histoire de Riya un jeune violoniste très talentueux qui possède une double personnalité. L’une d’entre elle rejette le fait qu’il aime la musique et cherche donc à se faire du mal. Et lorsque l’une des deux personnalités s’effondrent, Riya se retrouve tel un chat abandonné et évanoui.
Bien sûr, je ne parlerai pas ici d’une révolution dans l’intrigue, mais tout de même, je la trouve plutôt originale, même si ça souligne encore la fragilité d’un uke dans un yaoi. Cependant, ce que je trouve plutôt étonnant, c’est le trio amoureux qui se force au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire. A la base, on penserait simplement que l’histoire va être centrée sur Riya et sur Ikeda (qui le retrouve inconscient sur son pallier), mais en fait, très vite, on découvre la présence de Kosaka. Et ce-dernier détient toutes les caractéristiques d’un bon seme xD
En plus de ce trio, je trouve aussi que les personnages féminins ne sont, pour une fois, pas mis au rang de simple représentation des fans de yaoi, mais au contraire, intéressantes. L’amie de Riya a un rôle qui dépend certes de l’histoire entre les garçons, mais qui n’est pas ridicule. Idem pour la rivale du petit uke, Mirin, qui permet de faire avancer l’intrigue… Un peu.
A part cela, les graphismes sont vraiment agréables. Même si ce n’est pas très détaillé et plutôt simpliste, je trouve que les traits sont délicats et que les proportions sont plutôt correctes. De plus, j’adore le regard effronté de Riya lorsqu’il devient l’autre Riya, et son air de chien battu lorsqu’il retrouve son caractère de violoniste.

Pour conclure je dirais que ce yaoi est vraiment sympa à lire, qu’ici, on entre pas dans le scénario du « vite, je veux voir du sexe », au contraire, il n’y a pas vraiment de lemon dans ce volume. Aussi, l’histoire est intéressante, développée ni trop vite, ni trop lentement, et on prend le temps de connaître les différents personnages.
En gros, c’est un très bon manga pour débuter le boy’s love !

 


(fiche Livraddict)

Publié dans Boy's Love

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miss Spooky 15/02/2011 21:44


Je ne savais pas qu'il avait été traduit en français !! J'ai eu bien du mal a trouver les 3 volumes en anglais car il a vite été en rupture de stock (quelle surprise !), c'est vraiment un très bon
manga. D'un côté il est parfois un peu longuet, et je préfère une des personnalité de Riya à l'autre (la noire) alors les passages du "blanc" sont un petit moins bien, mais au final l'équilibre
n'est pas trop mal, et l'intrigue originale et bien trouvée. Yaoi c'est un grand mot je pense vu qu'il est plutôt soft, mais soit. J'espère que la suite te plaira !


Grazyel 17/02/2011 18:50



Je préfère aussi sa personnalité "noire", il est plus vif que lorsqu'il se montre en parfait uke.


C'est vrai que rien que le premier volume est super soft >_< mais bon, si taifu dit que c'est un yaoi, je suis les paroles divines de taifu XDD
J'ai hâte de connaître la suite en tout cas ! *_* tous les persos sont touchants !