Suzanne Collins, Hunger Games (tome 2 : L'Embrasement)

Publié le par Grazyel

HungerGames2.jpgAhh ! Mon volume préféré de la trilogie que j’ai dévoré en quelques heures (comme le tome 3 que j’ai tué le lendemain après avoir fini ce tome 2). Depuis que j’ai repris ma lecture d’Hunger Games et depuis que la date de sortie du film approche et bien, je suis une fan conquise, amoureuse, qui se damnerait pour cette saga dont j’attends le premier film avec une impatience monstrueuse (je compte les jours, réellement !).

Résumé : Après avoir gagné les Jeux de la Faim, Katniss Everdeen et Peeta Mellark retournent dans leur district. Alors que la "tournée de la victoire" dans le pays est sur le point de commencer, elle est visitée par le président de Panem. Il explique que le tour qui leur a permis de sortir tous deux vainqueurs des jeux, considéré comme un acte de rébellion envers le Capitole, donne des idées aux 12 districts du pays.
Il la menace de tuer son meilleur ami, Gale, si elle ne peut prouver à tout Panem que son acte n'était pas une provocation, mais un acte irréfléchi commandé par son amour fou pour Peeta.

 

Ma critique sera sans doute plus courte que celle du tome 1 pour trois raisons : j’ai lu le roman il y a deux mois ; actuellement, il est chez une amie ; et pour finir, faire des critiques plus courtes, ça fait partie de ma réadaptation à ce blog !
Pour commencer, ce second tome est palpitant, excellent ! Et surtout, on sort de l’arène, de la domination du Capitole sur l’œuvre pour entrer concrètement dans l’univers de la trilogie, et quel univers ! Nom d’un chien ! Cette dystopie fait froid dans le dos, mais elle a une chose que j’apprécie énormément : une révolte déjà naissante des personnages, ils ont une conscience propre et ça, c’est important à mes yeux. Ca permet de ne pas être constamment frustré par la société décrite…
Ici, j’ai trouvé qu’on voyait d’autant plus l’horreur du Capitole, les monstruosités qu’ils sont capables de faire pour asservir les peuples et les mener à la baguette. C’était intense, et révoltant. Le passage de Katniss et Peeta par les différents districts, ça faisait mal au cœur et en même temps, ça redonnait encore plus de force au sentiment de révolte que peut avoir le lecteur en même temps que les héros. Surtout dans le district de Rue où j’ai eu beaucoup de mal pour retenir mes larmes (en fait, je ne les ai même pas retenues, elles ont coulé sur mes joues et sont revenues à plusieurs reprises, notamment à la fin du troisième tome… dont je parlerai plus tard). Bref, en somme, on observe nos personnages dans une dictature qui se renforce, qui a peur, et qui est d’autant plus dangereuse. Katniss ignore ce qu’elle représente, et c’est assez déstabilisant pour le lecteur qui le devine peu à peu, alors même qu’elle, elle le refuse d’une certaine façon.
Une autre chose que j’ai adoré dans ce roman, c’est qu’enfin, ENFIN, on découvre un peu plus Gale et ça, c’était ce que j’attendais. J’adore ce personnage, je le trouve génial, c’est un révolutionnaire, un jeune homme qui est près à tout pour sa liberté et celle des autres. C’est un battant et il me touche sincèrement. Mais qu’est-ce qu’il souffre dans ce volume, bordel de m*rde ! O_O… Le passage auquel je pense et que je ne spoilerai pas (mais qui se trouve à peu près à la fin du premier tiers du livre), et bien, ça m’a traumatisé, j’ai été choquée et l’émotion était à vif…
Et puis, même si le trio amoureux peut avoir des côtés assez répétitifs, je trouve toujours que c’est assez juste. On le comprend bien et étrangement, ils sont à la fois dans les stéréotypes sentimentaux, tout comme ils se détachent tout cela, ils ont une personnalité propre, des émotions singulières qu’on peut aisément ressentir en tant que lecteur. Bref, je les aime tous les trois (pour une fois que j’aime trois personnages et pas un ou deux).
Sinon, j’ai trouvé que le déroulement de l’histoire se passait bien, même si la quatrième de couverture est un énorme spoiler XD… Katniss retourne dans l’arène au bout de combien ? 200 pages ? Plus ? Je ne sais plus (je n’ai pas le livre avec moi), mais quand même, un résumé qui dévoile l’intrigue jusque là, c’est quand même abusé…

Globalement, c’est donc mon tome préféré de la trilogie. Il a un peu le rôle d’un pont entre le tome 1 et le 3 et je trouve qu’il est bien plus approfondi que les autres. Les trois personnages principaux ont à peu près autant de place chacun et puis, surtout, on découvre Finnick et Finnick, c’est un excellent personnage pour lequel j’ai beaucoup de sentiments !

 

Voir aussi :

Hunger Games (tome 1 : The Hunger Games) ;

Publié dans Hunger Games

Commenter cet article

Méloë 24/03/2012 20:33


Ma critique ayant été écrite à chaud, je ne suis pas certaine d'avoir été très objective non plus XD

Bon visionnage de The voice, alors :) 

Méloë 24/03/2012 09:10


Arff, de mon côté, je n'ai as aimé ce tome. La 4ème de couv' VO a beau ne pas préciser que les personnages retourneront dans l'arène, c'est prévisible dès le premier chapitre. Je me suis
profondément ennuyée pendant tout le début que j'ai trouvé plat, répétitif et là encore prévisible :S
Le seul truc qui m'a bien plu, c'est le mode de fonctionnement de l'arène. Elle a vraiment un sacré potentiel et c'est dommage qu'elle n'occupe finalement pas une plus grosse partie du livre.
Bref, déception pour moi, avec ce titre, d'autant plus que les personnages m' y ont plus agacée qu'autre chose...
Heureusement, le T3 m'a réconciliée avec la série.
Ton billet est intéressant, parce que je n'ai pas du tout ressenti les choses comme toi. Je n'ai pour ma part, pas  versé une larme, pas senti mon petit coeur se serrer un instant. 

Grazyel 24/03/2012 20:31



Ah, c'est dommage, mais c'est compréhensible ^^ ca dépend des gens, c'est souvent le défaut des tomes intermédiaires, soient ils plaisent, soient ça ne va pas du tout =/ Perso, ce sont souvent
mes préférés, peut-être parce qu'ils recadrent l'histoire sur autre chose et surtout, parce qu'on est plus dans la découverte et qu'on retrouve plutôt des personnages qui ont déjà commencé à être
bien exploités ^^ Après, j'ai surtout aimé ce tome parce qu'on rencontre enfin Gale et ça, c'était génial !


J'irai lire ta chronique demain (ce soir, The Voice, donc chui pas là XD), je suppose que tu en as fait une, j'irai voir sur livraddict =D Ca m'intéresse aussi de lire un avis plus négatif que le
mien, et sans doute beaucoup plus objectif ! Je suis incapable d'être objective quand je parle de mes lectures...



Matilda 21/03/2012 09:30


J'ai bien aimé la série de bouquins, mais je n'ai pas non plus été subjugée, c'est typiquement le genre d'histoire que je préfère voir au cinéma. Ce que je vais faire d'ailleurs ce soir o/ Ca a
l'air super chouette.

Grazyel 21/03/2012 23:42



Ahhh ! Le film !! Je suis allée le voir à Bercy tout à l'heure et MON DIEU QU'IL EST GENIAL !! Pour le moment, je n'ai aucun moyen d'être objective pour en parler (j'ai mis deux heures pour
rentrer chez moi en plus ;___; donc je suis claquée), mais j'ai adoré ! Faut que je retourne le voir, c'est obligé ! Hâte de savoir ce que tu en as pensé =DD


(perso, je suis une fan conquise d'Hunger Games, la valeur de cette histoire n'est plus à me prouver *_*)