Susan Beth Pfeffer, Chroniques de la fin du monde (1)

Publié le par Grazyel

Chroniques-de-la-fin-du-monde.jpgJ’ai dévoré ce livre en quelques jours cette semaine. Je dois avouer que si ce n’est pas un coup de cœur, c’était vraiment un bouquin intéressant qui m’a laissé sur le cul. Franchement, je ne m’y attendais pas.

Résumé : Enfin c'est le grand soir : l'astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune ! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. L'impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s'est rapprochée de la Terre. Peu à peu tout se dérègle... L'électricité puis l'eau sont coupées et les vivres commencent à manquer. Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu'ils la connaissaient a disparu à jamais.

Je note avec ce roman qu’on retrouve quelque chose d’assez fréquent dans la littérature jeunesse du moment : la privation et le bouleversement total de nos vies tranquilles. Ce livre s’inscrit pile dans cette vague assez flippante des romans peut-être pas dystopiques mais en tout cas sombres et porteurs de mauvais présages.
Pour commencer, je dirais que ce livre est vraiment bien écrit, contrairement à ce que les premières pages nous font croire. On se plonge dans le journal intime de l’héroïne, Miranda, qui nous raconte son quotidien effrayant après que la lune se soit rapprochée de la terre et ait entraîné des catastrophes naturelles sans précédents. Cependant, on ne se trouve pas du tout dans un livre d’action, on suit les vies de personnes qui sont obligées de se soutenir, de se sacrifier pour leurs proches. Bref, c’est un univers assez sombre et qui m’a plus ou moins rappelé La Route (de Cormac McCarthy), en largement moins glauque et réaliste.
Bien que très précis, les Chroniques ne sont pas très proches de la réalité, c‘est clair. Même si les personnages souffrent beaucoup, je pense que l’auteur surestime un peu le comportement de l’espèce humaine si elle se retrouvait coincée dans un monde post-apocalyptique. Entre le chat qui disparait et revient en un seul morceau et les personnages qui survivent à tout, c’est un peu gros. Miranda est quand même vachement chanceuse, mais bon, elle le dit elle-même dans son journal, donc ça peut passer à la lecture. Malgré tout, j’émets des doutes sur le soutien et la bonne volonté des personnages. Même s’il y a des craquages de nerfs à certains moments, tout se passe dans une monotonie douteuse.
Honnêtement, si l’humain n’avait plus rien à bouffer, qu’est-ce qu’il irait chasser ? Vraiment ? Bah, l’humain. Or, dans ce roman, le cannibalisme monstrueusement crédible de ce genre de situation n’est même pas mentionné. Bien sûr, c’est un roman jeunesse, mais quand même… Ca fait un peu bisou-land.
Bon, bien sûr, j’ai adoré cette lecture (contrairement à ce qu’on pourrait croire en lisant mon avis) ! Je me suis énormément attachée aux différents personnages, surtout Laura (la maman) et Miranda. Cette-dernière change vraiment du tout au tout durant son histoire. Et c’est vraiment mené d’une main de maître, je trouve.
Au niveau de l‘histoire, on suit vraiment les émotions de l’héroïne face à ce qu’elle vit sur le moment, on devient elle et je pense que c’est pour cela qu’il est facile de s’attacher à son personnage. C’est une jeune fille assez passe-partout qui s’adapte à ce que la vie lui donne (ou ne lui donne pas, justement). L’avenir n’existe plus vraiment et on s’en rend compte avec elle.

En somme, j’ai hâte de lire la suite, même si, d’après ce que j’ai cru comprendre, tout un côté religieux sera présent. Et ça, je le crains. Mon anticléricalisme hostile va avoir du fil à retordre avec le tome 2. Donc à moins que ce soit un roman qui tend à démystifier la figure de Dieu, et bien, je risque d’être rapidement agacée par ma lecture.
Je ne sais pas trop quand j’aurai l’occasion de le lire, mais quoiqu’il en soit, je vous tiendrai au courant ici ! (en espérant pouvoir me plonger dans l’histoire d’Alex très vite).

Commenter cet article

Sakinia 14/05/2012 18:35


J'aimerais beaucoup lire cette saga, le résumé me plait bien et j'ai plutôt lu des avis positifs :)

livr0ns-n0us 17/04/2012 11:51


J'ai eu les mêmes réactions lors de cette lecture, notamment sur le cannibalisme étrangement absent... Mais comme toi, j'ai au final beaucoup aimé cette lecture ! :) La "religion" du tome 2 ne
m'a pas choquée plus que ça car le côté "journal intime" permet vraiment d'exprimer certaines opinions sans faire de prosélytisme. Je l'ai davantage vécu comme une partie "documentaire" (la fin
du monde vue par des gens d'origines, de croyances et de conditions de vie différentes).


Bonne lecture, j'ai hâte de lire ton avis sur le 2° tome :)

Grazyel 18/04/2012 17:07



Tu me rassures pour le tome 2 ^^ j'ai hâte de le lire, même si je pense que j'attendrai de le trouver à un prix plus bas =S 18€, ça fait beaucoup. Mais j'ai hâte d'y jeter un coup d'oeil, j'ai lu
les premiers chapitres à la fin du tome 1 et le personnage d'Alex me plaît déjà bien, il a l'air mature et proche du caractère de Laura, que j'ai adoré ! Ainsi que de Matt !