Cristina Rodriguez, Meurtres sur le Palatin

Publié le par Grazyel

L63337Mon avis aura traîné ! Un peu comme moi, en fait, mais pas dans le même sens du terme. J'ai traîné dans le nord de notre douce France sans savoir que je respirais (?) ces charmantes cendres volcaniques... (Si elles y étaient déjà, malgré tout). Bref, je m'égare, je ne suis pas là pour parler d'un volcan mais de l'excellent livre de Cristina Rodriguez que je ne suis pas déçue d'avoir acheté (pas du tout, du tout).

 

Résumé : Dans la Rome impériale, sous le règne de Tibère, on fait de bien étranges découvertes. Comme celle d'un cadavre, affreusement mutilé, sous la langue duquel on a glissé un denier. Paiement pour son passage aux Enfers ? Kaeso le prétorien, ami de Caligula et fils d'une prêtresse venue de Germanie, est chargé de l'enquête alors qu'il a déjà fort à faire. Outre protéger la famille impériale, il doit lutter contre la corruption des bas-fonds de la ville, se garder de la vengeance de ses anciens compagnons d'armes, et... fuir les assiduités de la malicieuse Concordia, sa ravissante cousine. Quand le mystérieux Apollonius, qui se prétend l'oracle d'Apollon, entre en scène, Kaeso est subjugué par sa beauté. Que cache vraiment cet éphèbe, qui a ses entrées dans la plus haute société romaine avide de sanglants combats de gladiateurs et de paris truqués ? Kaeso, flanqué de Io, son inséparable léopard, n'aura d'autre choix que de le découvrir. Cristina Rodriguez évoque l'Antiquité romaine avec une rare précision et une formidable vitalité. Avec Kaeso le prétorien, elle nous emmène à la découverte de Subure, du monde sans pitié des gladiateurs et des intrigues du pouvoir...

 

~~~

 

J'ai peur de faire un avis un peu hâtif malgré tout ce que je voudrais dire à propos de Meurtres sur le Palatin. Tout d'abord, c'est le tout premier livre historique et policier que je lis. En principe, ce sont deux genres littéraires auxquels je ne m'intéresse jamais, mais depuis que je suis rentrée dans ma phase "j'aime l'antiquité", et bien, j'ai regardé de plus près les lectures possibles (et puis, Livraddict m'a bien aidé à choisir ce livre aussi).

Je risque d'être très enthousiaste par rapport à cette lecture car elle m'a beaucoup plu, je me suis laissée très vite entraîner dans l'enquête de Kaeso. L'écriture accroche bien les yeux, il n'y a pas de descriptions lourdes ou compliquées, la vie romaine semble se voir de façon très claire et on imagine bien les personnages évoluer, avancer, chercher et vivre.

Je ne me m'y connais pas du tout en roman policier, donc je ne sais pas si - comme une bonne partie des gens qui ont lu ce livre le disent - le côté "enquête" est mis en retrait par rapport à l'histoire en elle-même, mais moi, je l'ai bien aimé, j'ai même été très surprise par la fin (l'épilogue) et j'ai aussi tremblé pour le couple Mnester et Ludius que je trouvais tout à fait charmant et touchant. J'ai aussi bien rigolé sur certaines scènes ou répliques et je trouve ça génial que l'humour ne soit pas négligé dans un roman historique [bon, je n'ai pas vraiment matière à comparer, hein..].

Ce que m'a attiré aussi dans ce livre, c'est que l'homosexualité y est traîtée sans qu'on ne puisse la trouver étrange. Elle n'est ni opposée à l'hétérosexualité, ni plus ou moins développée. Il y a une sorte d'équilibre entre les deux qui est tout à fait correcte et satisfaisante pour quelqu'un comme moi qui respecte l'amour plus que la norme. Cela dit, les principales scènes érotiques sont hétérosexuelles et vraiment intenses. Je les ai beaucoup aimé dans le sens que, autant l'acte est clair et vif, autant les mots ne sont pas vulgaires ou choquants, j'ai trouvé qu'il y avait une certaine douceur à travers la violence qu'il peut y avoir (notamment durant la scène d'amour entre Kaeso et Victoria). Tout ceci est un peu contradictoire, mais c'est ainsi que j'ai ressenti l'écriture.

Ensuite, l'intrigue en elle-même m'a beaucoup plu, on suspecte certains personnages à tour de rôle et on finit toujours par être surpris. A plusieurs reprises je me suis dit "c'est *** !", "non, c'est *** en fait !". C'était assez amusant pour une fille comme moi qui n'a jamais lu de romans policiers. C'était une première !

En ce qui concerne les personnages, je les ai tous trouvé intéressants et ils me donnent envie d'en savoir plus sur eux, de découvrir leur histoire à tous. Les liens qu'ils ont entre eux sont aussi beaux, cependant, les caractères restent assez virulents et difficiles, et la force morale pour torturer ou tuer n'est jamais loin derrière un regard juste ou non. On se souvient sans cesse que nous ne sommes pas à notre époque, que la logique et la justice sont différentes. De plus, le rapport maître/esclave n'est jamais brisé, la hiérarchie reste telle qu'elle est durant tout le roman, même si, pour certains personnages, il y a quelques histoires d'amour qui tranchent un peu. Et heureusement !

 

En somme, Meurtres sur le Palatin est une très bonne lecture et je la classe déjà dans mes favortites de 2010. Je ne l'oublierai pas de sitôt et j'espère avoir l'occasion de lire les autres romans de Cristina Rodriguez !

Publié dans Romans policiers

Commenter cet article

Cristina Rodriguez 04/03/2011 10:05


Merci beaucoup d'avoir pris la peine de partager vos impressions sur ce roman. Vous me voyez vraiment flattée et ravie qu'il vous ait autant plu. J'espère que le suivant vous fera passer d'aussi
bons moments. Bien amicalement. Cristina Rodriguez


Grazyel 13/03/2011 22:02



Je vous remercie beaucoup pour votre passage, et j'ai hâte de pouvoir lire vos autres romans (que j'espère trouver le plus vite possible en librairie !).



100choses 04/05/2010 20:25


Il est dans ma LAL, j'espère être aussi enthousiaste que toi.


zorane 17/04/2010 11:44


J'aime les romans historiques et les policiers. Je le note celui-là!


Miss Spooky 16/04/2010 22:09


Je suis heureuse que tu aies aimé ce livre au moins autant que moi, j'espère que cette excellente auteur trouvera le succès qu'elle mérite grâce à ce nouveau livre.
Il faut que tu lises Les mystères de Pompéi maintenant ! Je suis impatiente de retrouver Kaeso, et surtout de connaître les débuts de Ludius et Mnester, mes petits préférés ;)


Avalon 16/04/2010 19:34


J'ai beaucoup apprécié ce livre !