Besoin de s'exprimer

Publié le par Grazyel

Je ne sais pas s'il y a encore beaucoup de monde qui passe par ici.. Ca va presque faire un an que ce blog est abandonné et depuis plusieurs semaines je passe et repasse dessus en me demandant ce qu'il va devenir, si un jour j'arriverai à continuer d'écrire dessus...

Le fait est que j'ai commencé ce blog à un moment de ma vie où j'étais heureuse, vraiment heureuse. Je vivais paisiblement, entre lectures, cinéma et mes amis et puis... Du jour au lendemain, tout s'est cassé la gueule. Je n'ai pas trop compris. J'ai perdu une amie en qui j'avais vraiment confiance, la fac de Reims est devenue de la sous-merde et je me suis éloignée des gens que je connaissais là-bas pour finalement m'en barrer définitivement (décision prise en quelques minutes, j'étais en cours, je me suis cassée une dent sur mon sandwich, j'ai pété un câble, je suis rentrée et j'ai fait mes valises pour quitter Reims). Et depuis, même si j'ai eu des pics de bonheur à certains moments, et bien, je suis complètement paumée. Je ne me reconnais plus. Je m'étais trouvée, vraiment. En 2009 et début 2010, je trainais sur ce blog, j'étais régulièrement sur Livraddict, j'ai même eu le grand plaisir de faire la connaissance de personnes adorables, intelligentes et excellentes à qui je n'ose même plus parler aujourd'hui... Et pourquoi ? Parce que j'ai perdu ma confiance en moi et que je ne me souviens plus de qui j'étais 

Et puis, même avec ce départ, cette fuite qui aurait dû me permettre de me reprendre à zéro, et bien, j'en suis loin. Vraiment loin. J'ai continué, pourtant, d'être présente sur mon blog l'an dernier, tout comme sur Livraddict, et puis, en juin, le décès de ma tante (avec laquelle je vivais depuis six ans), ça a tout fait planter, ça a tout détruit. Depuis, je suis complètement paumée, y'a un morceau de moi qui est parti à ce moment-là et ça m'a foutu en l'air. Je ne suis pas brisée pour autant, mais c'est comme s'il y avait quelque chose de falsifié en moi, une sorte de masque que j'ai adopté et qui me donne l'impression que rien n'est réel, que je ne suis plus la même personne.

Je suis tout le temps angoissée, tout le temps mal à l'aise et j'ai l'impression de vivre dans le noir. Bref, depuis plus d'un an, et plus encore depuis ce 21 juin 2011, je ne suis plus heureuse. Parfois, ce sentiment se pointe et tout va mieux pendant quelques heures, mais c'est rare... Parce que maintenant, j'ai l'alcool triste quand je suis en soirée, je ne me reconnais plus quand j'y suis, et les seuls moments où je me sens au mieux de ma forme, c'est à la fac à Paris, où quand je vois quelques uns de mes amis en dehors des cours...

En fait, je voudrais retrouver la fille que j'étais en 2009, une fille qui vivait au jour le jour et qui allait bien ! Une fille qui savait écrire sur un blog en assumant ce qu'elle disait et qui ne se sentait pas obligée de cacher continuellement ce qu'il y avait dans sa tête. J'étais épanouie, aujourd'hui, je suis recroquevillée sur moi-même et trop régulièrement mélancolique...

 

Bref, j'avais besoin d'en parler ici, ça faisait longtemps que je voulais le faire, mais je n'osais pas, me disant que de toute façon, on s'en ficherait (ce qui sera sans doute le cas) et qu'en plus, écrire sur ma vie privée, je n'ose plus le faire sur un blog... Comme si je n'avais ni confiance en moi, ni envers le monde d'Internet... Endroit qui était ma cachette depuis tellement d'années...

 

Sur ce, je dois me ressaisir, même si je me le répète souvent et que rien ne se passe... Ce blog mérite une nouvelle chance, et je voudrais en avoir une, moi-aussi.

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Méloë 20/03/2012 15:24


Je ne sais pas trop quoi te dire.


J'ai lu ton billet et j'étais contente d'avoir de tes nouvelles, même si celles-ci ne sont pas particulièrement bonnes...J'ai un peu honte de dire que je n'avais pas remarqué que ton absence
avait été aussi longue :S

prends soin de toi, retrouve des repères, de bonnes raisons d'avancer... c'est ce qui compte pour l'instant. Si tu recommences à publier régulièrement ici, je te lirais avec plaisir. Si tu 'en as
pas envie, je le comprendrai.


Je t'embrasse
Méloë

Grazyel 20/03/2012 15:58



C'est vraiment très gentil à toi ce que tu me dis ! Je suis touchée ! J'avais un peu peur avec cet article parce qu'il est assez personnel et je ne savais pas si je devais l'écrire sur mon blog
ou non, mais je crois que j'en avais besoin. Enfin bon, ça me va droit au coeur de savoir que toi et Matilda l'avaient lu ! Et pas de soucis si tu n'avais pas remarqué mon absence ;D au
contraire, je culpabilise un peu moins pour ma "disparition" du coup.


Je pense que ce blog va reprendre de la vie =) donc merci beaucoup de me dire que tu viendras ! J'en ferai de même =)


Merci =]



Matilda 20/03/2012 15:00


Je ne peux rien dire à ce post, non pas qu'il ne m'intéresse pas, mais je préfère discuter de ce genre de choses en "vrai".


Alors j'aimerais bien qu'on se revoit avant que je quitte Paris, j'avais beaucoup aimé notre rencontre. Voilà voilà. Pis je crois que je ne te laisse pas le choix, on s'amuserait bien è_é

Grazyel 20/03/2012 15:52



Je suis vraiment touchée par ton commentaire é_è le tien et celui de Méloë, je ne m'y attendais pas, vraiment pas, et là, je viens de me contrôler pour pas pleurer T_T (oui, je suis très (très)
sensible, surtout par rapport à cette blogosphère littéraire où j'étais très heureuse). Je me sentais extrêmement mal de m'être éloignée du jour au lendemain sans donner aucune explication..
Enfin bon, comme tu dis, je vais pas m'étendre dans mon commentaire et se retrouver autour d'un café à Paris, ce serait vraiment génial =)


Alors oui, j'aimerais beaucoup te revoir sur Paris bientôt, ça me ferait vraiment plaisir ! J'avais adoré notre IRL entre le Louvre et Opéra, c'était tellement génial (avec ton pull Snoopy !) !
En tout cas, c'est quand tu veux qu'on se revoit =) je suis tous les jours sur Paris maintenant ! Je crois que j'ai encore ton numéro de téléphone en plus =)


Bref, merci !